François Hollande a présenté mardi aux Français ses vœux présidentiels pour l’année 2014. Au cours de son allocution télévisée, le chef de l’État a notamment convenu que les impôts étaient “devenus trop lourds”.