Une vaste étude portant sur un million de femmes danoises suivies pendant 13 ans montre une association entre la contraception hormonale et le risque de dépression. Les adolescentes sont particulièrement touchées.