Une dizaine d’élus de Maurepas, dans les Yvelines, se sont opposés vendredi à la réquisition d’un gymnase de la ville pour accueillir des migrants évacués d’un campement parisien, protestant contre “les réquisitions sous 48 heures” de l’État.