Des chercheurs français ont montré que la bactérie Escherichia coli fabrique des molécules qui inhibent la croissance du staphylocoque doré multirésistant. Au départ, les scientifiques cherchaient à identifier le rôle d’un îlot génomique appelé PKS.