Les critiques portant sur le fichier regroupant les données personnelles des Français ont pris une nouvelle tournure, lundi, lorsque la secrétaire d’État au Numérique a dénoncé “un dysfonctionnement majeur” dans sa mise en place.