Le placement en détention provisoire du chanteur marocain mis en examen fin octobre en France pour “viol aggravé” a été confirmé lundi par la cour d’appel de Paris.