À quelques jours du premier tour de la primaire à droite en France, l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche a relancé la bataille entre les candidats, provoquant un regain de tensions entre Nicolas Sarkozy et Alain Juppé.