Pour la première fois, des chercheurs chinois ont injecté à un patient des cellules modifiées grâce à la technologie CRISPR-Cas9. D’autres essais cliniques sont prévus en Chine et aux États-Unis pour traiter des cancers par cette technique d’édition génétique.