Après plusieurs semaines de faux suspens, Emmanuel Macron a officialisé sa candidature à la présidentielle de 2017. Son pari : dépasser les clivages partisans en lançant une “révolution démocratique profonde”… dont les contours restent flous.