Le 18 novembre 2015, les policiers du Raid ont mené une opération d’envergure dans un appartement de Saint-Denis, tuant trois jihadistes impliqués dans les attentats du 13-novembre. Un an après, de nombreuses zones d’ombre persistent.