À moins de 48 heures du premier tour de la primaire de la droite et du centre, Sarkozy, Fillon et Juppé, grands favoris du scrutin, ont avancé leurs derniers pions, vendredi soir, lors de rassemblements à Nîmes, Paris et Lille.