Fin d’une carrière politique de 40 ans en forme de sortie de route pour Nicolas Sarkozy, sèchement éliminé, dimanche, dès le premier tour de la primaire à droite. L’ex-président voit, cette fois-ci, ses ambitions à la fonction suprême balayées.