Bien décidé à gagner la primaire, Alain Juppé s’est lancé à l’assaut des positions défendues par François Fillon, invitant son adversaire à clarifier ses positions sur l’avortement. Ce dernier s’est dit déçu de voir son ami “tomber aussi bas”.