Un nouveau restaurant, Honeybrains, ouvre à New York et se donne pour objectif de proposer aux clients des aliments qui nourrissent leur matière grise. Ce concept s’inscrit dans la lignée des expérimentations récentes dans le domaine de la neurogastronomie.