Le venin de ce magnifique serpent, vivant en Asie du sud-est, contient une toxine qui pourrait aider à mettre au point de nouveaux antidouleurs. Ce joli serpent tue pourtant de manière atroce, provoquant des spasmes, une paralysie et une mort rapide.