En votant largement pour François Fillon, dimanche, les électeurs de la droite et du centre ont fait le choix d’un candidat clairement à droite, à la fois libéral et conservateur, évitant ainsi toute ambiguïté.