Manuel Valls n’exclut désormais plus de se présenter face à François Hollande à la primaire du Parti socialiste. Un Premier ministre défiant le président : cela constituerait une première dans l’histoire de la Ve République.