Lors d’une conférence de presse vendredi 18 novembre, l’OMS a déclaré que l’épidémie de Zika ne revêtait plus le caractère d’urgence de santé publique de portée mondiale. Le virus a provoqué de nombreux cas de microcéphalie chez les nourrissons, en particulier au Brésil.