Le PS s’est efforcé, samedi, de mobiliser les partisans à la primaire de la gauche lors de la convention de la Belle Alliance Populaire, après le retrait de François Hollande. Et ce, malgré l’absence de la majorité des candidats… et des militants.