Quatre jours après la décision de François Hollande de ne pas briguer un second mandat, Manuel Valls a déclaré sa candidature à la primaire de la gauche. Il a notamment annoncé qu’il quitterait son poste de Premier ministre mardi.