François Fillon est à la tête d’une société de conseil, qui lui aurait rapporté en trois ans “757 000 euros de revenus cumulables”. Ses adversaires s’inquiètent de ce mélange des genres, alors qu’il se présente à la présidence de la République.