En meeting à Paris, le candidat à l’élection présidentielle Emmanuel Macron s’est posé en “candidat du travail”, samedi, tout en se démarquant de François Fillon en affirmant vouloir renforcer le bouclier social français.