Vincent Peillon, qui fut ministre de l’Éducation de 2012 à 2014, a annoncé dimanche soir sa candidature à la primaire du Parti socialiste, se posant en garant du rassemblement et en défenseur du bilan de François Hollande.