Le Premier ministre français Bernard Cazeneuve a longuement égratigné le programme de François Fillon, mardi, dans son discours de politique générale devant l’Assemblée nationale, tout en défendant le bilan du quinquennat de François Hollande.