Stéphane Richard, l’un des hommes-clés dans l’affaire de l’arbitrage Tapie, a finalement décidé, mercredi, de faire usage de son droit au silence et de ne pas témoigner devant la Cour de justice de la République au procès de Christine Lagarde.