Deux frères d’Adama Traoré, mort en juillet lors de son interpellation par les gendarmes, ont été condamné jeudi à des peines de prison ferme pour des violences commises en novembre à Beaumont-sur-Oise contre des policiers en marge de cette affaire.