Des chercheurs ont rajeuni des souris en activant quatre gènes : les facteurs Yamanaka. Les effets étaient visibles aussi bien sur l’organisme entier qu’à l’intérieur des cellules.