Selon le bilan annuel de Reporters sans frontières sur la situation de la presse dans le monde, rendu public lundi, 57 journalistes ont péri en 2016, contre 67 en 2015. La Syrie figure comme le pays le plus meurtrier.