Chaque année, au moment de la période de Noël et du Jour de l’An, les États-Unis enregistrent un pic de décès par crise cardiaque. Une nouvelle étude réalisée dans l’hémisphère sud suggère que  ce ne serait pas à cause de l’hiver, mais bien des fêtes de fin d’année.