François Hollande a annoncé, mercredi, avoir accordé la grâce présidentielle totale à Jacqueline Sauvage, condamnée à dix ans de réclusion pour le meurtre de son mari violent. Détenue près de Paris, elle a été libérée dans la soirée.