Pour la première fois, les autorités sanitaires de New York  annoncent qu’une souche rare de grippe aviaire (H7N2) a été transmise du chat à l’Homme. Ce virus faiblement pathogène infecte une centaine de chats dans des refuges new-yorkais.