Un homme meurt.

Comme il avait décidé de se faire incinérer, on le place dans un cercueil et puis, au feu.

Le cercueil brûle, mais pas le corps du bonhomme. On le place dans un autre cercueil et l’on recommence.

Même chose, le cercueil brûle, mais pas le type.

C’est alors que la veuve déclare : » Ça ne m’étonne pas, ça fait 30 ans qu’il prend des anti-inflammatoires. »


La Blague du Matin fournisseur officiel de bonne humeur !