En faisant de la culture et de l’éducation deux thèmes majeurs de sa campagne, Manuel Valls entend se replacer au cœur de la gauche et faire oublier son image de Premier ministre autoritaire obnubilé par les questions sécuritaires.