Le procès de Teodorin Obiang dans l’affaire des “biens mal acquis” a été reporté au 19 juin. Le fils du président de Guinée équatoriale, et lui-même vice-président, est accusé de s’être frauduleusement bâti en France un patrimoine considérable.