Le candidat à la primaire de la gauche Arnaud Montebourg a présenté devant la presse, mercredi à Paris, un programme “pour une société du travail” chiffré à 24,4 milliards d’euros par an et prévoit de ponctionner 5 milliards d’euros aux banques.