D’après une vaste étude canadienne portant sur 6,6 millions de personnes, le fait d’habiter près de routes à fort trafic augmente le risque de démence. En milieu urbain, 1 cas d’Alzheimer sur 10 pourrait être lié à la proximité des axes routiers.