Votre réseau social s’élargit avec le temps, c’est normal. Mais votre cerveau peut-il retenir tous ces nouveaux visages ? D’après une nouvelle recherche de l’université de Stanford, l’aire du cerveau qui sert à reconnaître les visages continue à s’étendre à l’âge adulte.