L’Assemblée nationale a voté, jeudi, l’obligation d’installer des caméras de surveillance dans les abattoirs de France à partir de 2018. Une mesure insuffisante selon l’association L214, qui mène campagne contre la maltraitance animale.