Les jeunes socialistes ont fait passer un grand oral samedi, à Paris, aux candidats à la primaire de la gauche. L’occasion de sonder une jeunesse souvent tiraillée entre plusieurs candidats et parfois tentée d’aller voir ailleurs qu’au PS.