Les sept candidats à la primaire de la gauche ont débattu une dernière fois, jeudi soir, avant le premier tour du 22 janvier. Benoît Hamon a été particulièrement attaqué par ses concurrents sur sa proposition de revenu universel.