Benoît Hamon, l’outsider désormais favori, et Manuel Valls, qui a déclenché une “campagne totale” contre son rival, ont débattu une dernière fois mercredi soir avant le second tour de la primaire socialiste.