Beaucoup de schizophrènes présentent une dépendance à la nicotine et utilisent la cigarette pour se soulager de leurs symptômes. Dans un modèle de souris, des chercheurs français décrivent comment la nicotine agit sur le cerveau, laissant entrevoir des possibilités de traitements.