Lors du débat de l’entre-deux-tours de la primaire de la gauche, mercredi 25 janvier, Benoît Hamon et Manuel Valls ont fait une démonstration peu convaincante de leur niveau d’anglais. Qu’en est-il des autres politiques français ?