La marché du halal ne cesse de se développer depuis les années 1980. Pourtant, selon Florence Bergeaud-Blackler, qui publie “Le marché halal ou l’invention d’une tradition”, il ne s’agit pas d’une obligation religieuse.