Le procès du voleur présumé de cinq toiles de maître en 2010 au musée d’Art moderne de Paris s’est ouvert lundi devant le tribunal correctionnel de Paris.