Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a exprimé lundi 30 janvier ses “vœux sincères” de réussite à Benoît Hamon, candidat à la présidentielle, tout en le prévenant que la gauche “ne réussirait pas” sans “assumer le bilan” du quinquennat Hollande.