Une perquisition était en cours mardi à l’Assemblée nationale, dans l’enquête sur des soupçons d’emplois fictifs visant Penelope Fillon. La veille, le candidat de la droite à la présidentielle et son épouse ont été entendu par le Parquet.