Le Canard enchaîné de mercredi revient sur le scandale des emplois présumés fictifs de Pénélope Fillon et se demande si François Fillon n’aurait pas voté contre la loi sur la transparence de la vie publique en 2013 pour préserver sa femme.