La candidate du Front national à la présidentielle Marine Le Pen a déclaré mercredi qu’elle ne proposerait plus le rétablissement de la peine de mort dans son programme, lui préférant la perpétuité “réelle”.