Le candidat socialiste à la présidentielle s’est entretenu, jeudi, avec François Hollande. Les deux hommes ont débattu de l’Europe et des relations internationales. Benoît Hamon a évoqué un “échange très riche” mais aucun soutien officiel.